JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Rune

Rune
Par Adrien

Développeurs : Terminal Reality
Catégorie : Doom-like
Sortie : Fin 2000
Page 1 sur 1


C’est épatant ! Le duel opposant Quake 3 Arena et Unreal Tournament n’est toujours pas achevé. Pour preuve, Rune débarque sur mac. Avec une version améliorée du moteur d’Unreal Tournament, il se pose comme le concurrent direct de Heavy Metal Fakk 2, qui utilise le moteur de Quake 3.

La vie d’un petit barbare devenu grand…


Vous êtes Ragnar, jeune guerrier viking. Tout juste désigné pour assurer la descendance de votre père. Notre jeune viking va suivre le rituel d’initiation qui mène à l’age adulte. Il doit dans un premier temps affronter le chef du village dans un combat singulier. Une pure formalité pour la montagne de muscles que vous incarnez. Cependant, la situation de votre peuple est menacée par le terrible Conrack, descendant de Loki, Dieu malveillant emprisonné et torturé éternellement dans les profondeurs de la Terre par Odin et Thor. C’est pourquoi, pour faire vos preuves en tant que guerrier et dans l’intérêt de votre peuple vous partez en guerre contre Conrack.

Malheureusement, la bataille est vite résumée dés lors que Conrack use de la magie et des foudres célestes pour détruire votre navire et se débarrasser de tout son équipage. Votre dieu, Odin vous ressuscite afin de venger votre peuple de Conrack.

Un doom-like original


Rune est un jeu à la troisième personne. Dans ce genre de jeux, de nombreux problèmes de caméras sont constatables. Ainsi, Lara parvenait ( et parvient encore) à rentrer ses bras et ses jambes dans les murs. Rien de décelable ainsi dans Rune, ce qui constitue une bonne entrée en matière. L’angle de caméra est toujours placé parfaitement et le joueur est totalement immergé dans l’action.

Rune saisit également par son originalité concernant la nature des armes de Ragnar. Celles-ci sont « blanches » ( épées, haches, massues, etc.), ce qui est une chose rare pour les joueurs de doom-like accoutumé au Rocket-launcher . Chaque arme est différente et il est possible de les faire évoluer en collectant des « power ups » ( qui vous permettra d’utiliser le « Rune power », une sorte d’invocation afin de décupler la puissance de votre arme et qui vos permettra d’engendrer des attaques meurtrières.

Des graphismes magnifiques


Graphiquement, le jeu impressionne de par sa qualité et sa richesse. les personnages sont superbement modélisés et bénéficient d’animations réalistes, le système de caméra est un modèle du genre. Ragnar ainsi que les autres personnages sont somptueusement modélisés et fourmillent de détails. Les animations sont très réussies et les mouvements se réalisent et s’enchaînent le plus naturellement du monde.

Par Crom, c’est bourrin !


L’aventure est trépidante, forte de ces 47 niveaux au cours desquels vous affronterez ennemis et de nombreux boss. Les premiers seront variés : squelettes, vikings, nains, poissons gargantuesques, plantes carnivores, etc. Les seconds seront en général très imposant et leur faire mordre la poussière sera une tâche ardue.

En outre, il ne faut pas se leurrer : les combats sont incessants et sanglants : Ragnar tue, décapite, démembre… Rune est réservé à un public mature. Vous serez également amené à résoudre quelques énigmes (puzzles), mais ces dernières sont vraiment très facile et ne demande qu’un peu de bon sens.

Une atmosphère sonore excellente

L’ambiance sonore est très bien restituée. Les bruits des armes qui s’entrechoquent sont très réalistes et impressionnent. Pour ce qui est des voix, celles-ci sont également très bien rendues et la voix grave de Ragnar n’est pas sans rappeler un certain Conan le barbare. On regrette qu’elles soient en VO.… ( le jeu est en import).

Seul véritable défaut du jeu : sa gourmandise. Pour profiter pleinement du jeu, il faut impérativement une carte 3d de bonne facture. Jouer à Rune sans une carte récente ne permet pas de bénéficier pleinement du jeu… J’ai presque envie de dire que la Radeon ou la Voodoo 5 s’imposent… En conséquence, le G4 est vivement recommandé.

Au final

En guise de conclusion, Rune est un jeu captivant aux graphismes ahurissants qui a parfaitement été réalisé. L’ambiance est prenante et le joueur est véritablement immergé dans l’univers de barbare de Rune. Human Head a réalisé un hit : Rune est un véritable chef d’œuvre du genre. Entre heavy Metal Fakk2 et Rune, le choix n’est vraiment pas facile…

1


Note :
Graphisme : 4/5
Son : 4/5
Durée de vie : 4/5
Jouabilitée : 4/5
Total : 4/5
Les plus :
• des graphismes magnifiques
• la fluidité des mouvements
• l’atmosphère prenante
Les moins :
• carte 3D puissante nécessaire
• combats parfois « approximatifs »
• un mode « Capture the flag » est prévu pour le mode réseau, mais n’est toujours pas disponible.
• Le mode réseau très « cafouilleux"

Configuration minimale :
-G3 300
-128Mo de Ram
MacOS 9 : ouiMacOS X via classic : non
MacOS X Carbon : nonMacOS X natif : non

Réactions à cet article :
 
lolo a réagi le 18 Mars 2002 à 15:02
Le jeu solo est sympa...

Réagir à cet article


 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant



Heretic2

spiderman

undying

galacticaannodomi.jpg

redfaction.jpg

StarLogo




 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2017