JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


NeverWinter Nights
Par Romain

Éditeur : Macsoft
Développeurs : Bioware
Vendu en France : prévu
Licence : Commercial
Catégorie : RPG
Site officiel : Visiter
Sortie : 30 Juillet 2003
Traduction en francais : prévu
Page 1 sur 1

Neverwinter Nights, le petit nouveau de Bioware, est enfin sorti sur nos machines. Ayant fait un carton sur les PC, saura-t-il se faire apprécier des utilisateurs Macintosh et battre ses prédécesseurs Baldur's Gate I et II en termes de vente ? Avec une histoire à vous couper le souffle et une ambiance époustouflante, il se pourrait bien que oui ! Suivez l'article qui suit, et vous en ressortirez plein de connaissances sur le monde fabuleux qu'est le monde de NeverWinter Nights

Qu'est-ce que NeverWinter Nights ?

Tout d'abord, avant le test proprement dit, je tenais à vous expliquer ce qu'est exactement NeverWinter Nights, sa preview n'ayant pas encore été rédigée sur JeuxMac.com. Commençons par les bases : Neverwinter Nights (NWN) est un jeu développé par Bioware, déjà à l'origine de la célèbre série des Baldur's Gate et Icewind Dale. NWN est un jeu de rôle sur Mac basé sur les règles de la troisième édition de Dungeons & Dragons. Le jeu est entièrement en 3D, et sa facette principale est fortement orientée multijoueurs, bien que comprenant également une aventure en mode "solo".

La partie multijoueurs du jeu est particulièrement développée, et offre des possibilités inégalées en matière de liberté d'action et scénaristique, puisque ce seront les joueurs eux-mêmes qui joueront les Maîtres de Donjon (Dungeon Master) ; mais nous en reparlerons avec plus de précision d'ici quelques paragraphes. La possibilité de télécharger des Mods augmente encore plus la durée du jeu. Malheureusement, la version Mac n'est pas dotée de l'éditeur de cartes, vous ne pourrez donc pas créer vos propres mods, à moins d'avoir un PC chez vous et la version PC de Neverwinter Nights, ou encore le programme Virtual PC... mais attendons l'extension, peut-être que Macsoft sera clément avec nous et donnera son autorisation à Bioware pour porter ce magnifique toolset nommé Aurora...
En attendant, vous pourrez toujours télécharger des mods sur tous les thèmes sur le site de bioware ou des fans sites tels que Planet NeverWinter
Alors,prenez votre mal en patience, vous serez bientôt récompensés :-)



Comme expliqué plus haut, le jeu présente un univers entièrement modélisé en 3D, en vue à la troisième personne, avec la possibilité d'effectuer des rotations de la caméra ainsi que des zooms avant ou arrière. Le moteur graphique, quant à lui, n'est pas bien gourmand, mais il faut savoir qu'il vous faudra au moins un bon G4 700 pour faire tourner le jeu correctement dans toutes les situations.

Dungeons & Dragons 3e édition

Les développeurs ont donc choisi de ranger au placard D&D 2, le système de jeu développé par Wizard of the Coast, et d'adapter leur jeu à l'évolution du "dit" système : Dungeons & Dragons 3ème édition. Bien que plus complexe et plus poussé que son prédécesseur, D&D 3 offre également une plus large liberté de jeu. Neverwinter Nights se basera sur ce système de jeu, tout en sacrifiant parfois une règle ou l'autre à l'autel de la jouabilité. Et s'il n'est pas nécessaire de connaître en profondeur les règles pour pouvoir s'amuser avec Neverwinter Nights, on peut toutefois faire confiance à Bioware pour savoir également satisfaire les rôlistes invétérés en leur offrant, par exemple, un background solide et subtil, comme ils avaient si bien su le faire dans la série des Baldur's Gate.

Le Jeu en lui-même

Maintenant que vous avez fait connaissance avec le jeu, que cela donne-t-il concrètement ? Voici de plus amples explications :
Vous commencez avec le menu de création de personnages, vous devez donc choisir des caractéristiques essentielles qui affecteront votre gameplay durant la partie :
- Votre sexe: Homme ou Femme
- Votre race: Humain,Elf, Semi-Elfe, Semi-Orc, Gnome, Nain, Hobbit, sachant que chaque race a ses propres forces et ses propres faiblesses.
- Votre classe : guerrier, roublard, paladin, clerc, mage, sorcier, moine, druide, barde, ranger ou encore voleur :-)
Puis, enfin, vous devrez choisir votre alignement, vos points de compétence, feats, magies...Et enfin, vous accèderez au menu du jeu, et là, profitez de la beauté…
Votre classe et votre courage feront votre force et dans un monde où seuls les meilleurs survivent, aurez-vous votre place ? Les classes sont également divisées en sous-classes vous permettant une personalisation encore plus grande de votre personnage.




Les Graphismes, le moteur sonore, et la caméra

Les graphismes sont très beaux, fonctionnant sur un moteur 3D appellé Aurora assez récent et très correct. Bien que ces graphismes ne rivalisent que peu avec ceux de Dungeon Siege, le moteur est aussi beaucoup moins gourmand, et si on est équipé de la configuration recommandée, on ne devrait normalement avoir aucun problème.

La camera peut être soit statique soit dynamique, c'est vous
qui voyez. Vous pouvez la bouger dans tous les sens, les zooms sont précis et agréables, mais parfois la caméra peut devenir gênante et c'est donc pourquoi il est préférable de la mettre en mode manuel plutôt qu'en mode automatique. Il peut vous être pratique lors des combats de faire des zooms sur des personnages spécifiques afin de mieux les surveiller. Par exemple, le mage est un personnage qui demande beaucoup de maîtrise car il est difficile à jouer, et requiert une bonne manipulation, car il ne doit pas être blessé, étant faible contre les attaques physiques.

L'atmosphère sonore qui règne est d'une qualité époustouflante et vous vous sentirez tout de suite pris par l'ambiance du jeu : en effet,lorsque vous vous trouverez dans la rue, vous pourrez entendre les villageois parler entre eux, se plaindre, les poules caqueter, les enfants jouer... Bioware a fait un excellent travail de ce côté-là

L'histoire

Vous incarnez un héro, récemment engagé à l'Académie de NeverWinter, qui, au fil de l'histoire ,va devoir sauver maintes et maintes fois cette belle ville, tout d'abord de la maladie et ensuite du siège mené contre elle ! Vous évoluerez tout d'abord sous les ordres de Lady Aribeth, puis celle-ci vous ayant trahi, vous vous retrouverez sous les ordres d'Aarin Gent, et aurez la possibilité de remplir une multitude de sous-quêtes implantées dans la quête principale. L'histoire se décompose en 4 chapitres et un prologue qui sert de didactitiel pour les nouveaux joueurs.

La campagne du mode solo est malheureusement trop courte, les hardcore gamers de RPGs la finiront en moins de 40 heures. Mais, heureusement que le mode Multijoueur est là pour sauver la mise, et il est donc temps que je vous en parle avec plus de précision…

Le mode Multijoueurs

Comme je vous l'ai dit précédemment, le principal attrait de Neverwinter Nights est sans aucun doute sa partie orientée multijoueurs, qui nous procurera les sensations incomparables d'un jeu de rôle "sur papier" dans un jeu vidéo. La politique de Bioware en matière de jeu online va à l'encontre des grands succès actuels constitués par les "jeux de rôle massivement multijoueurs" : en effet, les développeurs ne lanceront aucun serveur Neverwinter Nights eux-mêmes ! Toutes les parties online de leur jeu seront hébergées et dirigées par les fans eux-mêmes.



Cette décision se justifie assez facilement quand on constate le nombre de projets de communautés déjà lancés par des joueurs motivés plusieurs mois avant la sortie de Neverwinter Nights.
De plus, et ce n'est pas rien, les joueurs n'ont aucun abonnement mensuel à payer, comme c'est très souvent le cas dans les autres jeux massivement online, précisément du fait que Bioware n'aura aucun serveur à entretenir et donc aucun frais supplémentaires. Enfin, Bioware se dit décidé à réprimander les modules et serveurs Neverwinter qui obligeraient leurs utilisateurs à payer un quelconque droit d'accès. La seule chose en définitive que les joueurs auront à payer restera la boîte contenant le jeu.

Vous pourrez également devenir l'hôte d'une partie en lançant et configurant correctement le "Dedicated server". Personnellement, je ne vous conseille pas de créer une partie si vous n'avez pas au moins l'ADSL. Le maximum de joueurs sur un serveur étant de 64, imaginez la latence qu'il y aurait s'il y en avait autant sur un serveur 56Ko !!

Pour accèder à ce mode, vous devrez d'abord vous créer un compte, puis vous loguer sur les serveurs Gamespy. Enfin, vous accèderez à l'interface Multijoueurs gérant le chat, les listes de contact, plusieurs "rooms" de jeu comprenant l'action, les arènes, les PGW (persistant gameworld), des rooms d'aide au jeu et plein d'autres genres ! j'ai même trouvé,à mon grand étonnement,un Mod "Seigneur des Anneaux" !! Tout ça pour vous dire qu'il y en a pour tous les goûts, et NeverWinter Nights s'adresse à tous publics, donc n'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure ! On vous attend tous !!

Conclusion

Neverwinter Nights est un autre de ses jeux qu'on appelle les "must-have", pour les fanatiques des RPGs et même tous les autres joueurs, que ce soit sur PC ou sur Mac. Vous vous laisserez facilement "capturer" par cette superbe ambiance que dégage le jeu et les multitudes de quêtes à complèter, que ce soit en multijoueurs ou en mode solo. Alors, régalez vous, félicitations Bioware, et encore merci pour ce jeu !
1


Note :
Graphisme : 4/5
Son : 5/5
Durée de vie : 5/5
Jouabilitée : 4/5
Total : 4/5
Les plus :
+ Enfin un RPG digne de ce nom ! une vraie suite à Baldur's gate
+ Le jeu reste très fidèle au système de D&D 3ème édition
+ De très bons effets sonores
+ Une ambiance de jeu prenante qui vous poussera à passer des heures et des heures devant votre écran
Les moins :
- La version de NwN Mac est en décalage avec la version PC car nous n'avons pas l'extension SoU à moins d'acheter la version PC de Shadows of Undrentide, et de placer les fichiers au bon endroit.
- On regrette le bon vieux toolset qui n'a pas été porté sur mac
Note moyenne des visiteurs : 4/5

Configuration minimale :
Processeur à 450Mhz
Mac os X.2.6 ou plus récent
Carte vidéo avec 32Mo de mémoire
Un moniteur supportant les résolutions 800x600 et plus.
MacOS 9 : nonMacOS X via classic : non
MacOS X Carbon : nonMacOS X natif : oui

Réactions à cet article :
 
lio a réagi le 23 Juin 2006 à 14:24 - Note : 5/5
L’expérience est indispensable à l’établissement d’une théorie scientifique dans la mesure où elle permet de vérifier des hypothèses, et par là de les transformer en théories. Il semble donc que l’expérience permette la démonstration. Cependant, il est possible de se demander si elle y conduit « d’elle-même » c'est-à-dire si les faits sont suffisants pour prouver une théorie : n’est-il pas au contraire nécessaire, avant toute expérience, de savoir déjà à quelle théorie l’on souhaite aboutir, ne serait-ce que pour décider de l’expérience qui sera nécessaire ?

I L’expérience mène à la théorie
1) L’expérience signifie, dans son sens le plus large, le simple fait d’être au contact de faits. En ce sens, « avoir de l’expérience », c’est avoir déjà été confronté à certains faits. De même, faire une expérience, c’est vivre un certain événement. L’expérience mène donc à la théorie, puisque sans elle, rien ne peut être imaginé, elle est le fondement de toute pensée.
2) De plus, ce sont certaines expériences, non scientifiques, qui ont engendré de nombreuses théories : la vision de l’éclipse de soleil a donné à Einstein l’idée de la théorie de la relativité, le problème des fontaines de Florence a donné à Torricelli l’idée de la pression.
3) L’expérience conduit « d’elle-même » à la théorie dans la mesure où elle en est déjà une application singulière et réelle. Ainsi, une expérience particulière peut donner envie de comprendre ce qui l’a provoquée, et conduire à une théorie grâce à la curiosité qu’elle provoque.

II Mais l’expérience est toujours interprétée
1) Cependant, c’est toujours l’interprétation de l’expérience, et non l’expérience elle-même qui permet de démontrer une théorie. En effet, une expérience est riche, elle contient de nombreux aspects, subjectifs ou objectifs. Une théorie est le fait de dégager un de ces aspects, et en dire quelque chose
2) L’expérience dépend toujours du regard que l’on porte sur elle. La même expérience peut ainsi être vécue différemment selon les individus. Une expérience est toujours subjective, il s’y mêle des sentiments, des pensées personnelles, elle est donc incapable de produire d’elle-même une théorie.
3) La théorie est un geste scientifique, qui suppose que l’on dégage de plusieurs expériences semblables un dénominateur commun et universel. Or l’expérience est toujours singulière. C’est donc l’interprétation qui va transformer l’expérience en une théorie.

III L’expérimentation est la manipulation de l’expérience
1) Une expérimentation, c'est-à-dire la réalisation d’une manipulation expérimentale, est toujours provoquée, et elle n’est créée que pour vérifier une hypothèse qui la précède. Pour Claude Bernard, la première phase n’est pas l’expérience mais l’hypothèse qui naît de l’observation. Car l’expérimentation est déjà orientée par cette hypothèse, elle n’est pas effectuée au hasard.
2) Pour Kant, l’expérience, si elle est le point de départ de toute connaissance, ne peut suffire à démontrer une théorie véritable. Entre la perception d’un corps qui tombe et la loi de l’inertie, il y a un gouffre. Dans l’expérience on ne trouve que la rencontre avec un certain corps individuel qui tombe ; on ne sait pas si tous les corps tombent, s’ils tomberont tout le temps, et dans quelles circonstances, etc. Dans un cas, on a un énoncé particulier, dans l’autre, on a une loi, un énoncé universel et nécessaire.
3) C’est ce qui amène Kant à conclure que, l’expérience est constituée par le sujet, qui ne connaît des choses que ce qu’il peut en connaître : l’expérience est donc limitée par la théorie, au lieu de la fonder.

 
titi a réagi le 04 Février 2006 à 12:34 - Note : 5/5
j'aimerer savoir si un joueur mac peut joué avec un joueur pc sur internet?, merci d'avance

 
S-ven a réagi le 11 Janvier 2006 à 21:49
c'est en temps que "newby" de l'ordinateur et joueur de "console de salon (G.Cube) que je vous parle. Dernierrement des amis m'on fait découvrir les jeux massivement multi joueur (world of warcraft) et naturellement j'ai adorer mais malheureusement au momment ou j'ai voulu instaler le jeu sur mon MAC (osX), un message m'indiquait que mon processeur (G3) était insufisant. Aprés mure réflexion je me suis dit que de touute façon l'abonnement de ce jeu est bien trop cher. J'aitai desesperer j'usqu'a ce que mon trés cher cousin me fit pare de l'existance du jeu nomé neverwinter night et il m'a aussi dit que ce jeu ne requierrait auccun abonnement. Mais ma question aujourd'hui est de savoir si mon mac est disposé a acceuillir "nWn". Merci.

 
ssoufiane a réagi le 18 Décembre 2005 à 15:38
je ve cette jeux

 
Alex a réagi le 02 Septembre 2004 à 10:42 - Note : 4/5
heu etant tres deçu de ne pas trouver l'editeur et n'etant qu'un "newby"en prgramation je n'ai pas tout compris du moyen a utiliser pour se procurer un editeur
PS:quel sont les "bon" endroit ou placer les fichier dans l'adone sur pc pour qu'il marche sur mac?

 
legolas007 a réagi le 28 Aout 2004 à 19:39 - Note : 5/5
P.S: Je crois qu'il y a un editeur de NWN pour mac, qui s'appelle NEVEREDIT mais je sais pas si sa marche vu que ce n'est que sur OS X 3 ! Sinon je l'ai pas encore fait mais je crois qu'il y a une possibilité pour ceux qui ont 10,2 de l'avoir

 
Turin a réagi le 19 Aout 2004 à 13:02 - Note : 4/5
Pour passer de la vo à la vf, om peut aussi télécharger le dernier patch vf, decompacter le telechargement, localiser le fichier nommé "dialogf.tlk", le rennomer 'dialog.tlk" et le mettre dans le dossier de nwn en remplacant le fichier du même nom s'y trouvant déjà. Ca fonctionne tres bien.

 
legolas007 a réagi le 06 Aout 2004 à 22:36 - Note : 4/5
Je voudrai savoir, y'a t'il beaucoup de monde en mode multijoueurs?

 
Glukx Ouglouk a réagi le 18 Novembre 2003 à 13:46
Pour la VF, on peut acheter la version américaine et installer les fichiers de localisation de la version fr pour PC.

http://forums.macgeneration.com/ubbthreads/showflat.php?Cat=&Number=569414&page=0&view=collapsed&sb=5&o=&fpart=1

 
Romain a réagi le 09 Novembre 2003 à 14:04
Je dirai… pour Noël :-)

 
Camille a réagi le 09 Novembre 2003 à 13:10
merci pour cette reponse rapide romain mais tu ne saurait pas quel mois a peut pres par hasard

 
Romain a réagi le 08 Novembre 2003 à 22:14 - Note : 5/5
Et bien en fait il n'est pas vraiment encore sorti en france, et traduit dans notre langue… il faudra patienter encore quelques mois… ;-)

 
Camille a réagi le 08 Novembre 2003 à 14:44
j'aimerais savoir ou on peut le trouver sur mac et en francais

 
Camille a réagi le 08 Novembre 2003 à 14:43
j'aimerais savoir ou on peut le trouver sur mac et en francais

 
nico-o-o a réagi le 04 Octobre 2003 à 15:45
Euh ... Merci pour le " Vous évoluerez tout d'abord sous les ordres de Lady Aribeth, puis celle-ci vous ayant trahi..."

Pour certain ça n' a pas d' importance , mais pour d' autres...

 
Zorglub a réagi le 28 Septembre 2003 à 21:11 - Note : 5/5
Je précise que l'on peut tout de même installer Shadow Of Udrentide sur mac. Il suffit d'acheter l'extension PC, et de placer les fichiers dans leurs répertoires respectifs, et ça marche (j'ai testé).
Sinon, très bon jeu et... très bon article ;-)

 
Clément Berthelot a réagi le 28 Septembre 2003 à 12:17 - Note : 5/5
Chapeau, très bon Article

Réagir à cet article


 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant


Previews :
- NeverWinter Nights
Démos :
- Neverwinter Nights
Mises à jour :
- Patch 1.61 NeverWinter Nights
- Neverwiner Nights 1.31 Update
- Neverwinter Nights Patch 1.32
- Patch NWN 1.62b2
- Patch NWN 1.62
Utilitaires :
- NWN Updater
- NeverEdit 0.3.1
Vidéos :
- Vidéo de Neverwinter Night
















 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2017