JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Deus Ex

Deus Ex
Par Adrien

Développeurs : Core Eidos
Catégorie : Action
Sortie : 2000
Page 1 sur 1


Dans la peau d'un agent secret, vous pensiez vous ranger du bon côté : celui des gentils. Vous appartennez à L'UNATCO. Votre mission : lutter contre le terrorisme... Mais si les ennemis n'étaient pas ceux qui le paraissent ? Et si le gouvernement auquel vous vous êtes entièrement consacré n'était pas aussi blanc qu'il n'y parait ? Tel est l'univers de Deus Ex.

Attendons-nous à rencontrer de nombreux deus-ex-like. Oui, car ce jeu qui nous fait tous languir lorsqu'on se trouve en face reprend à son compte un nombre importants d'idées provenant des meilleurs jeux en vue subjective (Half-Life), en y rajoutant un savoir-faire et une touche personnelle, pour donner quelque chose de neuf, de joli, et de très bon. C'est signé Warren Spector et ça vient de la société de Romero, Ion Storm, qui récemment a sorti le décevant Daikatana.

Une intrigue dans le futur

Deux Ex débute comme un bon polar. Au commencement, vous êtes un soldat qui suit un entrainement de folie dans une base militaire de l'organisation mondiale appellée UNATCO ( contraction américaine de l'ONU et de l'OTAN). Une fois l'entrainement mené à son terme, vous voila entré dans le bain. Vous vous nommé J.C. Denton. Votre rôle sera de vous inscrire en fau contre les attaques et les attentats terroristes. Pour ce faire, on vous a gratifié de petits plus issus de la nanotechnologie. Vous apprenez ensuite qu'une peste terrible ravage le monde et que c'est le bordel complet, etc...
Ensuite vous êtes envoyé en mission et c'est votre frère en personne, qui vous donne les instructions ( l'armée, c'est une histoire de famille, c'est bien connu). Enfin bon, il est là, on s'en tape. C'est pas très intéressant à dire vrai. Après avoir brillamment vaincu le mal, vous vous retrouvez au QG de l'UNATCO où vous vous promenez de secrétaire en bureau et apprenez des choses que l'on veut que vous sachiez et d'autres plus ... bizarres. Et.. C'est comme ça pratiquement tout le temps !

Les scénarios linéaires sont terminés, les vagues histoires qui ne sont que des prétextes à la boucherie sont abolies Dans ce jeu, vous pourrez, et devez, inspecter, dialoguer, choisir entre plusieurs missions, flinguer (tu m'étonnes), le tout très librement. Il existe pour chacune des missions plusieurs façons de la finir. De même vous pourrez à votre guise, décider de faire vos missions de manière "discrète", ou bien de manière carrément gore. Dans le premier cas, vous pouvez et vous devez travailler l'art de se faufiler en silence et de se planquer dans les ombres à la manière des grands ninjas. D'ailleurs, dans tous les cas, il n'est pas recommandé de courir comme un dératé si l'on veut passer inaperçu... Les bruits de pas attirent les terroristes, comme les dettes attirent les huissiers ;-). Deus Ex propose environ 13 missions. Dès que l'une est terminée, on passe à la suivante pour préserver la linéarité du scénario. Mais à l'intérieur d'un niveau, le joueur fait ce qu'il veut et les moyens d'arriver à ses fins sont multiples. Prenons le classique exemple de la porte verrouillée. Celle-ci est dotée de deux caractéristiques, sa résistance aux dommages et sa résistance au crochetage. Partant de là, il y a plusieurs moyens de passer cette porte : on peut simplement attendre qu'un PNJ l'ouvre, on peut la démolir à coup de lance-roquettes (à noter que certaines portes ne peuvent être détruites), on peut la crocheter, on peut chercher à accéder à un terminal et l'ouvrir à distance, etc. Le joueur est libre mais il lui faut garder à l'esprit que plus il peinera sur une action, plus il sera en danger. Démolir une porte attirera, à la longue, l'attention de gardes, crocheter est une opération délicate pendant laquelle le héros est vulnérable.

Différentes manières de résoudre les problèmes

Deux Ex propose d'autres façon de résoudre les problèmes que de la jouer au plus fin. Aussi, si ça vous ennui profondément de contourner les gardes mécaniques, vous pourrez utiliser une grenade électromagnétique pour dérégler la mécanique ( ça me rappelle Metal Gear ça). D'ailleurs Ion Storm n'a pas voulu laissé les excités du manche comme moi en rade et il est possible de venir à bout des missions par la seule force brute. Pour se faire, les armes qui vous sont proposées vont du fusil à pompe au famas en passant par le lance-flammes, les grenades, etc...
Et comble du raffinement, la gestion des points d'impact est très aboutie. Chaque partie du corps de J.C.Denton est doté de 100 health points qui partent en fumée à chaque coup encaissé ou chaque blessure faite. Donc gaffe, si vous sautez d'un peu haut ;-).

Le moteur 3D d'Unreal

Le raffinement est d'autant plus grand que le jeu est graphiquement sublime. Deus Ex utilise le très célébre moteur 3D d'Unreal. De fait, le nombre de détails réalistes est tel qu'il est impossible d'en dresser la liste ici. Il vous suffit d'admirer les screenshot pour vous faire un avis sur le produit. La qualité est remarquable et l'univers de Blade Runner, déja présent dans the Nomad Soul est des plus envoutant. Seulement voilà, sur Mac, cet univers n'avait jamais été restitué. En tout cas, à l'heure ou sortent Diablo II, Baldur's Gate et The Sims, le seul jeu en 3D isométrique leur est graphiquement supérieur.

Au final :

Croire que Deus Ex est un quake-like serait une grossière erreur. La liberté totale de mouvements, la possibilité de converser avec certains personnages, l'omniprésence du scénario rapprochent assez Deus Ex des jeux d'aventure. Mais quand on sait que le héros gagne des points d'expérience qui lui permettent d'améliorer ses capacités dans des domaines techniques ou militaires, qu'il peut acquérir des pouvoirs grâce à la nanotechnologie, on voit que Deus Ex possède aussi une véritable dimension de jeu de rôle et pratique un habile, sinon un magique, mélange des genres.
Aussi, il est à peu près certain qu'après mes futures nombreuses heures de jeu, qu'un dossier "Deus Ex" bien plus complet voit le jour ;-) Quoiqu'il en soit, le dernier produit d'Ion Storm est sans conteste bien supérieur à Daikatana qui était leur dernier produit.
1


Note :
Graphisme : 4/5
Son : 4/5
Durée de vie : 4/5
Jouabilitée : 4/5
Total : 4/5
Les plus :
•L'univers sombre à la blade Runner parfaitement restitué.
•L'originalité du jeu. Un half-life like qui n'est pas "que" bourrin
•L'inventaire à la Diablo et le nouveau système de gestion d ela vie du personnage, avec chaque partie du corps.
•Mon futur jeu préféré (quand j'aurai complètement fini Diablo II)
Les moins :
• La difficulté. L'intelligence artificielle des ennemis est démoniaque : les cibles bougent, s'accroupissent et donnent bien du fil à retordre quand on les snipe.
•La gourmandise est un vilain défaut. Il faut une bête de course pour faire tourner Deus Ex.
Note moyenne des visiteurs : 4/5

Configuration minimale :
-G3 350
-128 meg de Ram
MacOS 9 : ouiMacOS X via classic : non
MacOS X Carbon : nonMacOS X natif : non

Réactions à cet article :
 
;{? Touki ?}; a réagi le 13 Mars 2004 à 17:23 - Note : 5/5
Sincérement, Deus EX II ne vaut vraiment pas le coup rapport Qualité/Prix (surtout aux nivaux de la durée de vie: une quinzaine d'heures grand max) seul le grafisme est bon, et encor... avec un bonne ordi bien sur.
En résumé, le 1ier vaut beaucoup plus que sa suite.

 
Paul Denton a réagi le 27 Novembre 2003 à 22:58 - Note : 5/5
Bien sur kil yaura un DEUSEX2 surement sue mac la version PC est en Gold et sort le 3 décembre aux U.S et en février en Europe.
En outre Glenda a annoncé le jeu sur mac "officieusement".

 
coincoin a réagi le 08 Novembre 2003 à 12:37 - Note : 5/5
y aura t il un deus ex 2 bientot car avec le nouvel G5 les developpeur pour developper enfin des jeux pour redonné vie au MAC etant que PC et a la ramasse

 
keepzen a réagi le 10 Décembre 2002 à 16:38 - Note : 5/5
Un des meilleurs jeu sur Mac.
J'ai adore!
Tiens, le monde rempli de mechants terroristes a exterminer, ca vous fait pas penser a quelque chose (non non, le jeux a ete fait avant le 11 sept..., pas d'opportunisme)?
Dommage que la liberte ne sois pas toujours complete.

 
captain baloo a réagi le 29 Mai 2002 à 12:32 - Note : 5/5
j'ai déjà ecrit et je peux dire que un mois après ma première heure de jeu je suis toujours autant scotché, c'est une drogue dure...

 
captain baloo a réagi le 04 Mai 2002 à 23:41 - Note : 4/5
je pensais que jamais je ne trouverais un jeu mieux que Diablo II, c'est maintenant faux...

 
Kenny a réagi le 22 Février 2002 à 13:54
Je suis un mordu de doom-likes, en voila un à la realisation superebe et a l IA tres developpee. Je suis aussi mordu de RPG et me voila devant un systeme d experience super ainsi qu une aventure tres longue. L un des meilleurs jeux jamais crees.

 
Raphael a réagi le 06 Janvier 2002 à 14:13
J'ai acheté tout a fait par hasard ce jeu il y a qq mois et je n'ai vraiment pas été déçu:pour moi un des meilleurs jeux auxquels j'ai jamais joué.

 
argentinos1 a réagi le 30 Décembre 2001 à 21:29
Bah voila je l'ai finie et je peux vous dire une choses :
-ce jeux est superbe et très prenant (je n'ai pas laché mon ordi pendant 5jours)mais aussi très difficile et pas seulement au niveau des combats mais aussi au niveau de la taille des cartes qui sont immense et dans lesquels on se perd très vite…

Réagir à cet article


 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant



Postal

sim city

Kalisto

tzar



macjnet




 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2014