JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Otto Matic

Otto Matic
Par Adrien

Éditeur : Aspyr
Développeurs : Pangea Software
Catégorie : Plate-forme
Sortie : Fin 2001
Page 1 sur 1

Depuis maintenant des années, la petite équipe de Pangea Software produit annuellement un soft de qualité. Dans la lignée des Nanosaur, Bugdom et Cro-mag Rally, Brian Greenstone et ses compères viennent de réaliser Otto Matic.

Une histoire à la "Mars attack" :

Aux premiers abords, on pourrait croire qu’Otto Matic se contente de n’être qu’un Bugdom revu et corrigé. Cette impression n’est certainement pas mauvaise ; elle n’en demeure pas moins incomplète.

Dans Otto Matic, vous dirigez un petit robot – gentil mignon tout plein – jalonnant les galaxies afin de sauver hommes et femmes capturées par d’infâmes extraterrestres aux desseins les plus sombres. Cette quête ne sera pas facile, loin s’en faut ! Il devra en outre quitter chaque planète qu’il explore après avoir fait le plein de carburant pour sa petite fusée.

En effet, notre petit être d’acier devra accomplir son périple sur différentes planètes aux environnements hostiles qui ne lui laisseront aucun répit. Les monstres sont légions, les munitions sont rares et les humains sont souvent emmenés dans les soucoupes volantes de ces félons d’extraterrestre, en dépit de toute la bonne volonté de notre ami…

Seul contre tous

La difficulté est l’aspect du jeu qui me semble le plus important à signaler. Je me suis arrété au niveau 3. Et je ne saurai vous dire combien le jeu comporte de niveaux, pour la simple raison que personne dans mon entourage ne s’est aventuré plus loin. Aussi, les réactions complétant l’article seront certainement très enrichissantes.

Otto Matic est un jeu non seulement difficile, mais un jeu stressant. Il n’y a aucun moment de répit, les extraterrestres sont partout et ont tout métamorphosé à leur avantage. Ainsi, le premier niveau met en scène une ferme, dans laquelle les tomates, les endives et les épis de maïs sont des ennemis redoutables. Notre petit robot pourra utiliser son pistolet laser ( qui deviendra sur une autre planète un pistolet " réfrigérant ") ou son poing pour mettre en déroute les méchants envahisseurs. Malheureusement, souvent, cela ne suffira pas et, je dois convenir que ce sont plutôt eux qui ont l’avantage. Du coup, on enrage et on se dit qu’Otto Matic ne recrée par du tout l’atmosphère si fun de Cro-Mag Rally, sur lequel on se rabat allégrement…

Beaucoup de défauts

De plus, on peut dire qu’Otto Matic reprend les " défauts " de Bugdom. Celui-ci était déjà – pour un jeu destiné à un public très jeune – non seulement pénible, mais aussi très stressant. Cette fois-ci, l’adrénaline monte encore d’un niveau. La musique n’y est certainement pas étrangère, elle est répétitive et terriblement soûlante… Tout autant que dans Bugdom.

Pourtant, Otto Matic dispose de jolis graphismes, du même acabit que Bugdom et Cromag. Pangea a utilisé son moteur fait maison, efficace et qui a fait recette depuis maintenant deux ans. Seulement, cela pourrait également être vu comme un défaut. Pris dans ce sens, les jeux de Pangea n’ont pas évolué graphiquement depuis deux ans. Dommage…

En ce qui concerne le côté programmation du jeu, on notera qu’Otto Matic est l’un des premiers jeux exclusivement destiné à tourner sur Mac OS 10 en natif, ce qui est bien. Par contre, lorsque vous finissez un tableau, vous ne pouvez échapper aux séquences de calcul de points et vous vous coltinez le comptage de tous les points que vous avez accumulé au cours du niveau, et ça c’est particulièrement ennuyeux.

Ennuyeuse aussi l’est l’interface au début du jeu, puisque vous vous trouvez en face de personnages qui sont censés symbolisé des options de jeux ( démarrer/charger une partie, options, etc.) et que l’on ne parvient que très difficilement – sinon pas du tout – à voir ce qu’ils représentent.

Conclusion mitigée

Pour toutes ces raisons, nous estimons qu’Otto Matic aurait certainement eu besoin d’être fignolé quelques peu avant sa sortie. Le tout dernier né de Pangea Sofware est sorti aux Etats-Unis pour Noël, il ne serait pas étonnant que Greenstone et ses potes ait cédé aux pressions mercantiles de fins d’années…

Otto Matic n’en reste pas moins un jeu fun et dont la griffe de Pangea et tout de suite décelable. Ce jeu – beaucoup plus difficile que les précédents, mais toujours graphiquement " enfantin " – trouvera t-il son public ? Ce n’est pas une évidence.





1


Note :
Graphisme : 3/5
Son : 2/5
Durée de vie : 4/5
Jouabilitée : 3/5
Total : 3/5
Les plus :
- les différentes phases dans le jeu : le petit robot ( Otto ) peut faire du jetski au cours du jeu. Il paraitraît qu'il puisse faire également d'autres activités
- le fait que le jeu "prenne" vraiment
Les moins :
- Le stress et la difficulté que procurent le jeu
- Le moteur graphique qui n'a pas changé
- Le jeu manque surement d'affinements
Note moyenne des visiteurs : 2/5

Configuration minimale :
- G3
- 64 Mo de Ram
MacOS 9 : nonMacOS X via classic : non
MacOS X Carbon : nonMacOS X natif : oui

Réactions à cet article :
 
ughuhzf a réagi le 25 Aout 2012 à 10:43 - Note : 3/5
42c4ZT , [url=http://atlxpvytfise.com/]atlxpvytfise[/url], [link=http://oofnijxpnxdi.com/]oofnijxpnxdi[/link], http://jwmbvkoujssr.com/

 
xayolen a réagi le 24 Aout 2012 à 14:09 - Note : 3/5
jqOJ4W <a href="http://eurfkuwsmbmh.com/">eurfkuwsmbmh</a>

 
tonadmnb a réagi le 23 Aout 2012 à 16:50 - Note : 2/5
9t9Z2k , [url=http://uojnigxlbitr.com/]uojnigxlbitr[/url], [link=http://khfrolzgkhaq.com/]khfrolzgkhaq[/link], http://gpqpdocvgexc.com/

 
pffbhspz a réagi le 23 Aout 2012 à 04:33 - Note : 1/5
p8CkIF <a href="http://zrhiyrhyxdsg.com/">zrhiyrhyxdsg</a>

 
Rindi a réagi le 22 Aout 2012 à 06:02 - Note : 1/5
Niveau 12.1</a>Il y a une succession de 3 sauts avec le garppin. Puis apre8s le 3em il y a un grand saut pour atteindre un toit. Pas de proble8me pour les 3 garppins mais ensuite impossible de trouver d'e9lan ne9cessaire pour parvenir jusqu'au toit. Y a t-il un truc qui m'e9chappe? Merci ..

 
christine a réagi le 07 Juillet 2006 à 15:15 - Note : 4/5
les graphisme sont tres rudimentaires et lors de certaines combinaisons de t ouches directionneles on obtient des plongées ou contreplongées trés agacantes. mais mis à part cela c'est un jeux très prenant.quoique le niveau 4 soit assez alambiqué...
merci donc pour ce jeu très divertissant

 
Gaspard a réagi le 01 Février 2005 à 21:48
Ce jeu est,je trouve,assez simple jusq'au niveau 4 où les choses commencent à se corser...(le niveau 3 est une promenade!)j'ai eu du mal à terminer le niveau 6 car le chemin à emprunter est difficile à trouver parfois,de plus,le niveau est beaucoup plus difficle que les précédents alors que dans Bugdom par exemple,la difficulté est progressive.Le niveau 7 était infaisable pour moi car j'avais perdu des vies au 6 et je n'avais qu'une seule vie!
De plus,je ne vois pas comment le terminer pour l'instant.

 
simcity a réagi le 19 Aout 2002 à 11:28 - Note : 3/5
c'est faut otto matic marche sur mac os 9 car j'ai installe la demos et elle marche tres bien

 
meuh a réagi le 19 Février 2002 à 15:52
connais pas ce jeu mais vu les scrennshots,beurk!

 
Sylvain a réagi le 09 Février 2002 à 03:13
Bonjour Adrien,

En réponse à ton article concernant Otto-Matic, j'approuve certains points mais je suis totalement en désaccord avec d'autres.

Tout d'abord, il est vrai que le jeu est difficile pour un enfant. Ma petite fille de 8 ans n'ose même pas affronter les tomates du premier niveau!! Par contre, avec patience et attention, on parvient à traverser le jeu au complet en près de 3 heures.

Moi, j'ai trouvé un truc simple, je "sauvais" la partie dès que je traversais un niveau. Ainsi, j'ai traversé le jeu au complet en 2 semaines, et c'est vrai que certains niveaux sont assez difficiles.

Tout comme dans Bugdom, les niveaux 7 et 10 sont des niveaux "boss". Et je vous assure qu'il faut beaucoup d'intuition pour savoir comment détruire cet espèce de "concombre" géant au niveau 7. Le niveau 9 offre une particularité très intéressante; on survole un genre d'océan armé de mitraillettes, et il faut récupérer les humains cachés sous des genres de chapitaux. Mais finalement, et c'est là la petite déception, le niveau 10 s'avère assez facile car on dispose d'une panoplie d'armes pour détruire le cerveau, le grand "boss".

Otto-matic ne réussit pas à recréer l'atmosphère "enfantine" de Bugdom. On se retrouve face à un personnage plutôt froid, dans des mondes souvent hostiles et ténébreux (niveau 4 et sa musique),
par contre, les effets spéciaux sont spectaculaires, et dénotent beaucoup d'originalité. C'est assez spécial de courir sur des nuages au niveau 5, ou encore de se "battre" contre des clowns dans des autos tamponeuses, de devenir temporairement un géant au niveau 6 (après avoir bu une potion spéciale), et de se faire poursuivre par des marteaux, des perceuses et des monstres de feu ou de glace au niveau 8. Bref, le jeu fait preuve de beaucoup de recherche, demande au joueur beaucoup d'imagination et de savoir-faire, et exige un contrôle presque parfait des commandes manuelles.

Ce qui est peut-être plus difficile à "avaler", c'est qu'il n'y a aucune suite d'un niveau à l'autre. Contrairement à Bugdom, ou l'on chemine lentement vers le centre du nid, il n'y a aucune interaction entre les niveaux, ce qui risque d'enlever un peu d'intérêt au jeu. Il est aussi un peu regrettable de constater qu'il n'y a pas de mode "easy" comme dans Bugdom, mais ça demande suffisamment d'efforts pour les vrais amateurs de défis. On se "cherche" beaucoup dans certains niveaux (amusez-vous à chercher les cachettes secrètes au niveau 6), mais il s'agit probablement d'un des grands jeux pour les plate-formes Mac, car notre choix est suffisamment limité. A part Pangea et Ambrosia, rares sont les entreprises qui se spécialisent dans les jeux pour Mac.

J'avais personnellement très hâte de découvrir ce jeu, et je ne suis pas déçu. De dire que Pangea n'a pas évolué graphiquement depuis 2 ans, c'est une fausseté. Vous découvrirezune panoplie d'effets spectaculaires à plusieurs niveaux, ce que l'on ne retrouvait pas dans Bugdom, nanosaur ou Cro-Mac.

Bref, c'est mon opinion, j'attens maintenant les nouvelles découvertes de M. Greenstone

 
jmini a réagi le 30 Janvier 2002 à 13:52
Et oui je suis très remonter contre cet article... On vois ce n'est pas très documenter !!!
Après un petit tour sur le site d'Aspyr (http://www.aspyr.com/mini-sites/otto/) on peut lire qu'il y a 10 niveaux !!!!

Ceci confirme bien que cet article n'est que un point de vue très partial!!!


 
jmini a réagi le 30 Janvier 2002 à 13:43
Je trouve que cet article est très, très anti-Otto Matic !!!!

Ok le jeu est difficile, et ressemble un peu à Bugdom, mais cela n'a rien à voir.
C'est un jeu dans la ligné de ce qu'a toujours fait Pangea Software!!! (le premier que je connaisse est "Power Pete"

On ne peut pas reprocher à Pangea Software de faire du Pangea Software!!! J'entends par là que, les menus ont toujours été comme ca (avec des images au début, sauf pour CroMacRally qui à mon avis est très différent de Nanosaur, Bugdom, Power Pete et Otto Matic)
On aime ou on aime pas, mais je ne suis pas du tout déçu par ce jeu!!!

Je pence qu'il y à de bonnes améliorations par rapport à Bugdom. Les graphismes et le moteur ont été considérablement améliorer. Il n'y a qu'a jouer successivement à Otto Matic puis à Bugdom pour se rendre compte que les images sont plus fluides dans Otto Matic!!! Le personnage à bien plus de possibilité dans Otto Matic (il peut tirer, et frapper du poing, sauter, voler). Les animations sont beaucoup plus intéressantes (comme, par exemple le soulèvement de la tête pour ranger les armes). Quant à l'écran de comptabilisation des bonus, il est présent dans chaque jeu !!!!
La musique et les bruitages sonores sont de très bonne qualité, fidèles à ce que Pangea Software à toujours fait.

Non vraiment il ne faut pas critiquer ce jeu qui ne le mérite pas… Les fans de Pangea Software ne seront pas déçus, les autres n'ont qu'à ne pas acheter le jeu !

De toute façon, en lisant cet article j'ai l'impression d'être face à des Pangea Software sceptiques !!! Il faut croire que Apple n'a pas le même jugement sur ce jeu car il est fournis avec tous les ordinateurs grand publics livrés depuis la MWExpo.

 
jmini a réagi le 30 Janvier 2002 à 13:20
MacOS 9 : non !!!!
Et d'ou tenez vous cette info. Sur mon G4 OS 9.2 ça marche impecable !!!! Le joystick est reconnu (imput sprocket). Bref il s'agit à mon avis d'un jeu version CARBON !!!!

 
nimrod a réagi le 30 Janvier 2002 à 12:20
C'est curieux, la démo tourne sous OS 9.
Es tu sûr qu'il n'existe pas une version compatible OS 9 de ce jeu ?

 
Ced a réagi le 29 Janvier 2002 à 11:12
P.S.: Au moins dans Mars Attack on rigole un peu...LOL

 
ced a réagi le 29 Janvier 2002 à 11:00
Aucun doute...l'interface n'est pas du tout instinctive, on croit se lancer dans le jeu et...paf! on clique au mauvais endroit et on quitte le jeu...
Sans parler de la difficulté. Au vu du premier niveau, j'ose à peine imaginer la suite.
Bien vu Adrien

Réagir à cet article


 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant









c bon sa charge!






 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2017