JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Black & White
Par Max'-)

Éditeur : Feral
Développeurs : Graphics Simulations
Porté par : Elegant Chaos
Vendu en France : oui
Licence : Commercial
Catégorie : God-like
Site officiel : Visiter
Sortie : Avril 2002
Traduction en francais : oui
Page 1 sur 1

Sorti en Mai 2001 en France pour PC, Black & White est un jeu signé Peter Molyneux (à qui l’on doit déjà Populous, Theme Park, ou encore l’ancien Syndicate), Le but : conquérir des villages, faire des miracles, élever une créature divine… Divine ? en effet, dans le jeu, vous incarnez un Dieu, ce qui vous permet donc de faire un peu tout ce que vous voulez… Par exemple, il est possible de planter-arracher des arbres, jeter des rochers, attraper des personnes et pourquoi pas les jeter pour s’amuser ?



Au commencement, il y avait...


Dès les premiers instants, vous arrivez sur une île et remarquez qu’un enfant se noie, vous le sauvez, et là, les parents vous remercient et vous présentent au reste de leur village, qui désormais vous vénère. Une suite d’actions faciles, et bien faites, s’en suivent pour vous apprendre les commands de base. Une première île entièrement consacrée à l'apprentissage, qui a vivement été critiquée par son manque d'intérêt qui rebute trop vite les moins captifs.
Pendant l'entrainement, une immense créature vous apprendra qu’un dieu, Némésis, a décidé de régner seul sur le monde en tant que divinité… Vous quitterez alors cette première île, et devrez ensuite conquérir une à une les 4 autres, sachant qu’un allié vous viendra en aide, mais que Némésis en a lui aussi un pour le soutenir.


Intervention divine


Dans Black & White, vous interagissez avec le monde par l’intermédiaire d’une main. Celle-ci se déplace sur l’écran, et permet d’avancer, reculer, de tourner, de zoomer… Tout cela en utilisant la souris, c’est pourquoi, je vous conseille une souris à 2 boutons, et mollette (pour le zoom). Cette main sert aussi à déraciner les arbres, jeter des pierres, prendre des habitants pour en faire des disciples. En effet, pour diriger vos villages, vous pouvez donner des ordres à vos habitants pour qu’ils effectuent une certaine tâche jusqu’à la fin de leur vie. Par exemple, prenez une personne et lâchez-la au-dessus d’un champ en fera un disciple fermier, qui ne s’occupera plus que de récolter du blé. Il est aussi possible de faire des disciples, forestiers, éleveurs (pour que votre population augmente)… Cette main sert aussi à tenir la laisse de la créature, ou encore toquer aux portes des maisons, pour savoir combien de personnes y habitent.


La Créature


Votre créature est un aspect important du jeu… En effet, sur la première île, après avoir réussi une quête, on vous proposera le choix en 3 créatures: le singe, intelligent; la vache, forte mais un peu idiote ; et le tigre. Par la suite, d’autres seront accessibles, comme l’ours, le lion, la chèvre, la tortue, etc…(il y en a 18 différentes au total) Pour la diriger, il faut utiliser une des trois laisses disponibles : celle de gentillesse, d’agressivité, et d’apprentissage. Cette dernière vous permet de lui apprendre à faire ce que vous lui montrer : un miracle, couper du bois, aider vos villages… En l’attachant à, par exemple, l’entrepôt d’un village, avec la laisse de compassion, elle va aider vos croyants en le remplissant de nourriture ou de bois par des miracles qu’elle réalisera toute seule, sans vous coûter de mana. Mais si au contraire, vous la laissez avec la laisse d’agressivité, elle pourra, selon ses envies, balancer des arbres ou rochers sur les bâtiments, dévorer les habitants… Certaines actions qu’elle fera ne vous plairont pas, dans ce cas, il faut la gifler, la frapper pour qu’elle comprenne et ne recommence plus. Mais si au contraire elle fait de bonnes actions, il faut alors la caresser pour qu’elle fasse cette action plus souvent. À ce niveau, l’intelligence artificielle est très bien faite, ainsi, chaque créature est différente, à ses propres pensées, et son alignement, bien-mal, se voit par son apparence physique : elle aura tendance à rosir, ou au contraire s’assombrir, avoir les crocs qui poussent, etc…


Les Miracles Divins


Dans chaque village, il y a un centre, représenté par un totem. Vous pouvez monter ou baisser ce totem pour qu’un nombre plus ou moins important de villageois partent prier. Ils se rendront alors à votre Temple, et s’arrêteront de travailler, mais par contre, ils produiront de la mana. Celle-ci sera utilisée pour la réalisation de vos miracles. Pour activer les miracles, il faut faire un signe avec la souris, par exemple, un ‘S’ pour la nourriture ou un ‘W’ pour la pluie. Si vous avez assez de points de prière, vos miracles se chargeront instantanément, sinon, il faudra attendre d’avoir assez de points. Les signes à accomplir pour faire un miracle sont rappelés à chaque fois en bas de l’écran. Chaque village conquis permet d’accomplir plusieurs types de miracles, de 2 à 5 en général. Donc, au plus vous aurez de villages, au plus vous aurez le choix des miracles. De plus, la construction d’une merveille augmente l’effet d’un miracle, et le rend plus prestigieux, ce qui permet de capturer un village plus rapidement.


Les Commandes, graphismes et sons


Quasiment tout se joue à la souris, et je le répète, une souris à plusieurs boutons est très utile. Cependant, pour les déplacements, rotation, je préfère utiliser les flèches du clavier, plus rapide à utiliser que la souris. Côté graphisme, je n’ai malheureusement pu jouer qu’en configuration minimale (iMac 350 MHz oblige). Mais ils restent tout de même extrêmement bien faits. Pareil pour le temps : la nuit et le jour sont tous les deux gérés, la météo aussi. Le travail réalisé est parfait. La musique de fond est, elle aussi, agréable, et les bruitages sont réussis.

1


Note :
Graphisme : 4/5
Son : 4/5
Durée de vie : 4/5
Jouabilitée : 3/5
Total : 4/5
Les plus :
Les graphismes et les sons
L'intelligence artificielle
Les multiples actions possibles

Les moins :
Le multijoueur entre macs seulement
Note moyenne des visiteurs : 4/5

Configuration minimale :
- PowerPC processeur G3 333 MHz
- 256 Mo de RAM
- 600 Mo d'espace de disque dur
- Lecteur CD-ROM
-Carte 3D, 8 Mo VRAM
MacOS 9 : ouiMacOS X via classic : inconnu
MacOS X Carbon : ouiMacOS X natif : non

Réagir à cet article
 
Votre nom :

Votre Email :
Afficher mon Email

Votre réaction :


Note : Pas d'avis    1/5    2/5    3/5    4/5    5/5   
  



 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant


Previews :
- Black & White
Adds On :
- Black & White : Villager banter
Mises à jour :
- Black & White Màj 1.1.5
- Black & White 1.1.1
- Black & White 1.1.3
- màj commune de Black & White et Creature Isle en 1.1.9
Vidéos :
- Vidéo de Black &White














 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2018