JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Halo : Combat Evolved
Par Romain

Éditeur : Macsoft
Développeurs : Microsoft
Vendu en France : oui
Licence : Commercial
Catégorie : FPS
Site officiel : Visiter
Sortie : 14 Décembre 2003
Traduction en francais : oui
Page 1 sur 3Page : 1 2 3

Le voici, le voilà, enfin… Et dire qu'il nous aura fallu attendre plus de trois ans et demi pour pouvoir s'adonner au shoot de chez Bungie, porté par le cher Macsoft. Bien sûr, entre temps, le jeu a fait un carton sur Xbox avec plus de trois millions de copies vendues. Toujours distribué avec la console de ce p'tit Billou, le jeu continue sa route interminable en attendant le deuxième opus prévu courant 2004 (sur Xbox bien sûr…), il est toujours pas prévu pour PC. Maintenant que nous l'avons sous le nez de nos ptits Mac, Halo doit faire face à une concurrence bien plus hardue, les shoot à la première personne étant presque le pain quotidien du monde du jeu vidéo…

Halo, Houston ?

Commençons avec un petit peu d'histoire. Imaginez-vous en l'an 2552 : notre chère planète bleue est bel et bien toujours là mais les humains qui maîtrisent désormais les déplacements supraluminiques ont colonisé des milliers d'autres planètes dans de maintes et maintes galaxies. Mais la vie n'est malheureusement pas toujours rose : les ennuis commencent lorsqu'un groupe d'extra-terrestres, les Covenants, décident que notre espèce n'est pas digne de leurs dieux et leur déclarent une guerre sainte. La puissante technologique des Covenants est écrasante et après avoir encaissé une série de défaites, les humains mettent tout en oeuvre pour créer une nouvelle génération de super-soldats, les Spartants-II, qui arrivent à donner d'excellents résultats en gagnant de nombreuses batailles contre ces extra-terrestres. Malheureusement, ceux-ci profitent d'un rappel de tous les Spartants-II à leur colonie de création pour un perfectionnement afin de réduire la dernière poche de résistance de l'espèce humaine. Et malheureusement, ces aliens finissent par gagner… Des milliers de morts, tous les Spartants-II sont anéantis… tous, sauf un ... Devinez qui détient une fois de plus la survie de l'espèce humaine entres ses mains ? Et bien c'est vous, John alias Master… Chief !

La majeure partie des déplacements et des assauts se fait à pied (ne vous inquiètez pas, c'est bon pour les jambes…) mais la Providence, avec un "p" majuscule s'il vous plaît, met parfois sur notre chemin des véhicules qui, en plus de préserver vos pauvres ptits pieds fragiles, ont la bonne idée d'être armés. C'est donc armé jusqu'aux dents, que côté humain, on trouve un char et deux véhicules de reconnaissance, dans lesquels on choisi de prendre la position du conducteur, du co-pilote ou bien de se mettre aux commandes de la mitrailleuse... Les Covenants ont bien sûr, eux aussi leurs propres véhicules que vous pouvez tout a fait emprunter, après en avoir délogé leur(s) extra-terrestien(s) propriétaire(s). Vous serez sûrement ravis d'apprendre que le Ghost se déplace au raz du sol tandis que le Banshee permet de véritables attaques aériennes. C'est au cours de combats en extérieur que ces véhicules montrent toute leur efficacité : épaulé par des soldats alliés, il faut alors savoir blaster en mode infanterie les tourelles, puis sauter dans un véhicule (si l'on peut appeler ça comme celà) pour faire un peu de ménage au sein des unités ennemies les plus coriaces. Ces combats de masse en extérieur sont plutôt rares dans un FPS pour être soulignés, et on y prend bien son pied au cours de ces séquences.

On prend un grand plaisir a conduire les nombreux véhicules de Halo, menant ainsi ses compagnons sur le front de la bataille opposant les fameux Spartants-II aux terribles Covenants. Tout ceci prendra toute son ampleur dans le mode multijoueurs dont nous parleront un p'tit peu plus loin.

Fort de cette Intelligence Artificielle réussie et de son scénario convaincant, Halo souffre d'autant plus de ses lacunes que nous allons aborder de suite. Comme nous l'avions dit, le petit monde du FPS a bien évolué en 2 ans, depuis que Halo est sorti sur la fameuse console de Billou. Et c'est à ce moment là que le jeu prend un sacré coup de baton. Si le gameplay de Halo souffre d'un gros défaut, c'est bien celui du design des niveaux. On évoluera dans deux types d'environnements, soit à la douce lumière du soleil, soit dans un lieu clos, ou un vaisseau par exemple. Pour les lieux à l'extérieur, c'est tout a fait convenable : on profite ainsi de grandes cartes réalisées avec imagination. Par contre, c'est tout autre chose lorsque l'on se retrouve dans des lieux clos, qui nous semblent tous les mêmes : de longs couloirs en grandes salles et de grandes salles en longs couloirs, c'est sans cesse des niveaux qui se ressemblent beaucoup trop dans leur architecture et qui nous offrent une progression bien linéaire, malgré l'artifice des fausses routes uniquement destinées à vous faire tourner en rond un petit moment.

Une autre particularité de Halo réside dans la capacité de notre avatar à régénérer une partie de son énergie lorsqu'il ne prend pas de coups. Cela conduit parfois à un style de jeu ou l'on alterne des phases d'attaques et de défenses pour se ressourcer, les packs d'énergies sont en effet assez rares.

Halo ou à l'huile ?

Au fil du jeu, on remarque le grand manque de variété des unités Covenants. Au nombre de quatre : les Grunts, les Jackals, les Hunters et les Elites, avec quelques déclinaisons, elles finissent par nous sortir des yeux lorsqu'on en a éliminé plusieurs centaines... Petit à petit on connaît très précisément les forces et faiblesses de chacune et la lassitude s'installe, à la fin le nombre d'aliens à dessouder est proprement impressionant. J'en reviens au level-design qui fait par moment preuve d'une formidable créativité et par d'autres d'un ennui profond.

Que ce soit en extérieur, lors des séquences sur la plage ou bien encore au cours de l'exploration de gigantesques structures Covenant, on prend pas mal de plaisir à découvrir les nouvelles zones que nous ont concoctés les graphistes de chez Bungie. Par moment, on pourrait même évoquer le mot merveille pour certaines d'entre elles. Mais, les petits gars de chez Bungie ont aussi voulu conférer à leur bébé une durée de vie digne de ce nom et usent (et abusent parfois) du copier-coller de secteurs entiers. On ne sera toutefois pas déçu de la bonne ambiance générée par le jeu, qui rattrape heureusement ce petit défaut.
1 2 3 Suite


Réagir à cet article
 
Votre nom :

Votre Email :
Afficher mon Email

Votre réaction :


Note : Pas d'avis    1/5    2/5    3/5    4/5    5/5   
  



 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant


Previews :
- Halo
















 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2018