JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Giants : Citizen Kabuto

Giants : Citizen Kabuto

Éditeur : Macsoft
Développeurs : Planet Moon Studios
Catégorie : RTS-like
Sortie : En vente
Page 1 sur 1

Introduction

L’histoire de Giants se deroule dans un univers fantastique. Elle mèle créatures malaifiques et paysages somptueux dans une ambiance très particulière. Non, il ne s’agit pas d’un livre mais bien d’un jeu. Je trouve que c’est d’ailleurs la tendance actuelle des jeux mac. Tenez, prenez Alice par exemple ce n’est plus un simple jeux mais une oeuvre d’art. J’en dirais de même pour décrire Giants. L’intrigue est bien présente et tient le joueur en haleine jusqu’au bout. Les graphismes sont tout simplement extraordinaires et plongent le joueur dans une sorte de rêve transcendant. On retiendra l'originalité des scénariis. Malgré la présence de quelques défauts, le joueur devrait être réjouit.


L’histoire

Autant vous prévenir tout de suite l’histoire est assez compliqué, voire même quelques fois extravagante. Elle reste pourtant captivante grâce à un humour omniprésent…
L’aventure commence alors que 3 jeunes Meccs veulent passer des vacances à Majorque. Suite à une malheurese manoeuvre, les Meccs se trouvent dispersés sur des îles paradisiaques. Baz le chef de la bande, le personnage que le joueur incarne au début se doit de les retrouver. L’aventure n’est pas si facile que ça pour le malheureux. En effet les îles sont des territoires contrôlés par des monstrueux aux crocs acérés. Scénario banal où il faut liquider du monstre me diriez vous ! Attendez la suite… Une fois les 3 larrons sauvés l’histoire ne s’arrête pas la ! Baz et sa bande se retrouvent impliqué dans une histoire pleine de rebondissements. Il s’attachera à l’existence des Smarties, de petits êtres sans défence, menacés par la dictature Sea Reaperienne (les sea reaper sont des êtres maléfiques et vicieux). Après avoir finit les mission avec les Mecs, vous allez faire la connaissance d’une créature de rêve : la fameuse Marine, sorte de Nymphe qui se ressource dans les eaux. C'est elle que vous contrôlerez par la suite. Elle devra à son tour remplir diverses missions pour enrayer l’attaque de ses ennemis. Enfin puisqu'il s'agit d'une aventure à rebondissements vous croiserez le chemin du Kaboto, monstre bleu énorme, bien du genre de ceux qu’on n’aimerait pas rencontrer durant ses vacances. Bien entendu, ce Kaboto vous allez aussi le prendre en main.
Bref, on appréciera cette variété à pouvoir incarner plusieurs personnages.


La jouabilité

Le joueur s’habituera vite au game-play des différentes des races. Les Mecs ont un jetpack au dos, ce qui leur permet de s’envoler. Ils ont également à leur portée tout un arsenal assez sympathique tel que des pistolets laser, des lance-missiles et des mitrailleuses. Marine pourra se télétransporter, utiliser des sorts et des arcs pour se défendre tandis que le Kabuto lui utilisera son imposante taille pour écraser ses victimes. Encore une fois, cette diversité du game-play fait de Giants un jeu riche et plutôt amusant. On ne se lassera jamais de jouer avec soit le Kabpto, soit les Mecs ou bien encore Marine.
Par ailleurs, il est bon à savoir que le jeu passera de temps en temps en vue style SimCity. Effectivement, le joueur doit construire une base, la protéger, nourrir ses habitants et la faire évoluer.
Un dernier point assez intéressant: vous pourrez participer à une course de jet ski qui ressemble fortement à Star Wars: Episode I Racer.


La durée de vie

Il s'agit malheureusement d'un des points faibles du jeu. En effet celle ci n’est pas vraiment longue du tout, le jeu est plutôt facile et se termine très et trop rapidement.
De plus, on regrettera que les développeurs aient un peu baclé la fin ! Malgré un scénario plutôt réussi, les missions deviennent vraiment répétitives et lassantes…C’est vraiment dommage.
Enfin, on notera à venir un patch multijoueur qui augmentera sûrement la durée de vie de Giants. Espérons qu’il y ait une amélioration par rapport à la version PC.


Conclusion

Au final on peut dire que Giants marque un grand pas dans l’histoire du jeu mac. En dépits de ses quelques défauts, le jeu est captivant, beau et maniable. Que demandez de plus ? La durée de vie sera le principal regret, une fois finie, le jeu restera une très bonne expérience ludique.
Vous l'avez compris, Giants Citizen Kabuoto est à posséder absolument . Chez Jeuxmac, on aimé et on se prive pas de vous le recommander!
1


Note :
Graphisme : 4/5
Son : 4/5
Durée de vie : 2/5
Jouabilitée : 3/5
Total : 4/5
Les plus :
+ Graphismes
+ Jouabilité
+ Ambiance
+ Humour
+ Version française
+ Couleurs pastelles
Les moins :
- Nécessite beaucoup de puissance
- Durée de vie moyenne
- Installation
- Quelques bugs
Note moyenne des visiteurs : 5/5

Configuration minimale :
G3 400 mhz (733 recommandé)
192 mo de ram
Ati rage 128 (Nvidia recommandée)
MacOS 9 : nonMacOS X via classic : non
MacOS X Carbon : nonMacOS X natif : oui

Réagir à cet article
 
Votre nom :

Votre Email :
Afficher mon Email

Votre réaction :


Note : Pas d'avis    1/5    2/5    3/5    4/5    5/5   
  



 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant







fete du net

plane






 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2018