JeuxMac.com
Tchat JeuxMac.com : Actuellement, personnes sont connectées | Accéder       
JeuxMac.com
News  | Tests | Previews | Focus | Sorties | Downloads | Boutique | Forums | Tchat
JeuxMac.com
tests


Doom 3
Par Gaston

Éditeur : Aspyr
Développeurs : id Software
Licence : Commercial
Catégorie : FPS
Site officiel : Visiter
Sortie : 14 Mars 2005
Page 1 sur 2Page : 1 2

          Doom 3, dont l'arrivée sur notre plate-forme a été plutôt tardive, est très attendu, aussi bien par les aficionados de la série, que par les "bencheurs fous". Si Quake 3 (encore un jeu publié par id Software, décidément...) servait jusqu'à présent à tester les capacités d'affichage des machines dans de nombreuses publications, nul doute que Doom 3 est sur le point de le détrôner...


Environnement / Gameplay :

          Dans Doom 3, vous évoluerez dans des environnements plus sombres les uns que les autres... un coup d'oeil rapide sur les captures d'écran suffira à vous en convaincre. Au tout début du jeu, on est étonné de voir une lampe torche faire partie de l'inventaire... on comprend très vite son utilité.

          Le scénario se déroule sur Mars, où vous incarnez un Marine américain qui, à peine débarqué, assiste à une sorte de cataclysme où le diable en personne semble mêlé... et vous êtes quasiment le seul survivant. Votre mission, si vous l'acceptez (il vaudrait mieux l'accepter, de toute façon vous n'avez pas le choix), est de comprendre ce qui s'est passé et de rétablir l'ordre sur Mars... Cependant, on est loin d'une intrigue à la Deus Ex, et l'essentiel du jeu consistera à envoyer ad patres le plus grand nombre de zombies et autres monstres... tout en restant en vie.


          Si le jeu commence d'une manière plutôt tranquille (vous devez récupérer un PDA, aller à un Briefing tout ce qu'il y a de plus banal...), les choses se gâtent très vite ! Les grandes salles éclairées se transforment rapidement en pièces sombres et lugubres à souhait. Claustrophobes, s'abstenir !
          Cela en devient parfois même lassant, car s'il est amusant au début de voir les pièces s'éteindre lorsqu'on arrive, et d'avoir pour seule lumière les yeux rouges de vos belliqueux ennemis, l'effet est utilisé un peu trop souvent... D'autant plus qu'on ne peut pas se servir de la lampe torche en même temps qu'une arme... on en vient à tirer de manière continue pour s'éclairer avec un fusil...

          Votre arrivée dans une pièce provoque très souvent l'apparition d'une poignée d'ennemis, sortis de nulle part, mais qui n'ont pas spécialement l'intention de vous laisser partir vivant...
          Vous apprendrez également à vous méfier des cadavres que vous rencontrerez sur votre chemin... il leur arrive souvent de reprendre leurs esprits l'espace d'un instant, afin de vous faire la peau...

          Quelques cinématiques ponctuent parfois vos déplacements, vous présentant l'arrivée imminente de nouveaux ennemis...

          Vous disposez de plusieurs armes, dont un pistolet, un fusil à pompe, un fusil mitrailleur, un fusil à plasma, un lance-roquettes, une tronçonneuse, des grenades, vos poings... et la lampe torche peut également faire office de matraque... mais ça n'est pas l'arme la plus redoutable de votre arsenal. Tout cela reste assez simple, mais suffit à lutter efficacement contre vos adversaires.


          Les ennemis que vous croiserez sur votre chemin sont très variés, allant du "simple" zombie aux créatures sorties du fin fond des ténèbres. La difficulté pour en venir à bout va croissant, et si quelques coups de torche suffisent à vous débarrasser d'un zombie un peu collant, n'espérez pas faire fuir les araignées géantes en leur montrant une bombe d'insecticide... Certaines autres joyeuses bébêtes sont également difficiles à occire. Mais avec de la patience, du sang froid et un peu de chance, on arrive à se faire respecter.



          Le gameplay de Doom 3 est très bon. Si l'on est un tant soit peu habitué aux first person shooter, la prise en main est tout ce qu'il y a de plus rapide. Il faudra quelque fois interagir avec des interrupteurs, mais cela n'est pas bien compliqué. Vous disposez également d'un PDA qui contient plusieurs informations qui pourront s'avérer précieuses pour votre progression, et permet d'ouvrir quelques portes, et également de lire des CD-ROM ou le contenu d'autres PDA que vous trouverez çà et là.


Du point de vue des graphismes...

         Les graphismes sont quelque peu contradictoires car à la fois remarquables pour certains et à la limite du laid pour les autres : les monstres seraient presque jolis à voir, tellement ils sont soignés, s'ils n'avaient de cesse de vous pourchasser à des fins peu pacifiques ! Mais de nombreuses textures, comme celles des murs, ou d'objets dans le jeu, semblent faites à la va-vite. C'est assez paradoxal... Ceci dit, on oublie assez rapidement le détail pour se concentrer sur l'objectif principal : tuer du zombie (et trouver des cartouches...).
          Le moteur du jeu semble offrir des possibilités presque infinies aux créateurs. La simulation physique a été largement soignée par les programmeurs. La gestion des éléments du décor est extrêmement poussée et leur comportement est très réaliste. Il est cependant dommage que l'on ne dispose pas d'une plus grande interaction avec le décor, comme c'était par exemple le cas avec Deus Ex. De toute évidence, cela ne semble pas dû à une limitation technique, mais à une volonté des créateurs du jeu : rester concentré... sur la baston !
          Les effets de lumière quant à eux sont assez époustouflants, et notamment les ombres... on se prend vite à jouer avec la lampe torche à travers un grillage pour voir l'ombre gigoter derrière.


Le sujet qui fâche : les performances

          Point obscur du tableau, tout cela a un prix en termes de performances et de puissance... sur la machine de test, un G5 2.5 Ghz doté d'une Radeon 9600XT, les graphismes étant réglés sur le niveau "Moyen", le jeu atteint péniblement les 40 images par seconde en 800x600, lorsqu'il n'y a pas d'ennemis dans les parages. Durant les phases de combat, la moyenne tombe bien en dessous des 20 images par seconde... Cela remonte de quelques images par seconde en moyenne, lorsque l'on passe en 640x480... Mais sur une telle machine, on pourrait s'attendre à pouvoir jouer dans une résolution bien supérieure. L'activation du FSAA n'arrange rien à l'affaire.

          Si la faute semble revenir aux pilotes OpenGL fournis par Apple, on est en droit d'être surpris. Il n'empêche qu'Aspyr semble très optimiste quant à la configuration requise annoncée. La précision "Un G5 à 2.0 Ghz est recommandé" n'est pas superflue... Il ne reste qu'à attendre l'arrivée d'une mise-à-jour (aussi bien d'OpenGL que de Doom 3) qui permette de gagner quelques précieuses images par seconde.

Du côté des sons

          La bande son est très bonne... n'ayant jamais rencontré de zombie, je ne peux pas spécialement juger du "réalisme" de leurs grognements... mais l'ambiance sonore contribue largement à l'immersion dans le jeu, et alimente l'angoisse due à la solitude des longs couloirs sombres...
          A noter un très bon point : une option pour activer le son au format 5.1. Cependant, peu de Macs disposent de la connectique adaptée.


Quid des parties en réseau ?

          Concernant le jeu en réseau, une grosse déception vient du fait que les parties soient limitées à quatre joueurs. Là encore, on se demande si la limitation est technique ou voulue... Point positif cependant, il est possible d'affronter aussi bien des PC que des Mac. De plus, le jeu est compatible avec GameRanger.
          Les modes de jeux proposés sont tout ce qu'il y a de plus familiers pour les habitués du genre, avec les classiques Match à mort (en solo ou en équipe), Dernier survivant et Tournois.


En conclusion

          Cet opus est très bon dans l'ensemble, si l'on oublie la gourmandise en ressources demandées. Le moteur graphique est d'une qualité remarquable, mais il semble quelque peu "sous exploité", notamment avec certaines textures bâclées et la faible possibilité d'interaction avec le décor. Gageons que les jeux qui en tireront profit à l'avenir sauront combler cette lacune et nous montrer ce que ce moteur a dans le ventre !
          La violence et le gore ne sont pas poussés à l'extrême, et Doom 3, de par son ambiance lugubre, se rapproche d'un film d'horreur (en exploitant les mêmes "ficelles", pièces sombres, sons lugubres et lointains...), sans pour autant délaisser le côté baston et défouloir.
1 2 Suite


Réagir à cet article
 
Votre nom :

Votre Email :
Afficher mon Email

Votre réaction :


Note : Pas d'avis    1/5    2/5    3/5    4/5    5/5   
  



 


Utilisez-vous un Mac doté d'un processeur Intel ?
Oui
Non, mais plus pour longtemps
Non, le PowerPC me convient pour l'instant


Previews :
- Doom 3




C'est propre


Par ici les armes


Effets d'ombres


Mine patibulaire mais presque !


Un zombie, un


Pas trop chaud ?


La tronçonneuse


Bouh !


Gnap !


Ambiance de feu...


Bonjour...


Ils ont le sommeil léger, ici...


Effets de lumière


J'irai pas passer mes vacances ici...


Zut ! Je l'ai réveillé lui aussi...




 

Quake 4

The Movies

Enigmo 2

Europa Universalis

Quake 4

World Of Warcraft

Crédits - Informations - Contact / © JeuxMac.com 1999-2018